Les avantages d’une maison à toit plat

Façade

Hésitant entre le look et le coté pratique, nombreux sont nos clients indécis et craintifs à l’idée de prévoir une toiture plate pour leur nouvelle demeure.

Pour une architecture contemporaine et volumétrique qui saura traverser le temps, une toiture plate s’impose. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez notre billet Une maison intemporelle? Pour bien choisir votre plan de maison!

Est-ce que la crainte de devoir déneiger son toit à chaque bordée ou encore celle de voir une accumulation d’eau est fondée? Pas vraiment je dirais. En fait, lorsque nous concevons une telle toiture, il faut savoir qu’elle n’est jamais réellement plate. La plupart du temps, nous prévoyons une faible pente d’environ 1%. Imperceptible à l’œil, elle permet tout de même l’écoulement des eaux en périphérie du bâtiment, tout comme une toiture à versants standard.

De plus, lorsque les plans sont soumis aux fabricants de structures, ceux-ci s’occupent  de concevoir les fermes de toit en fonction de recevoir une charge de neige adaptée à la région de construction. Cela dit, il est tout de même possible, lors d’hivers hors normes, que vous deviez sortir déneiger votre toiture, mais cette réalité s’applique autant aux deux types de toitures.

D’ailleurs, ma maison étant couverte par une toiture plate, il m’arrive de sourire lorsque je compare l’accumulation de neige sur mon toit, que le vent balaie aussitôt, à certains voisins dont la neige s’entasse dans les noues formées par les pignons.

Concernant les coûts, une toiture ayant une pente 3:12 (25%) et plus peut être réalisée en bardeaux d’asphalte conventionnels à coût moindre, alors qu’une toiture à pente faible doit être conçue en élastomère. Ayant une garantie plus longue que le bardeau (près du double), l’élastomère est plus onéreux à l’achat, mais résistera beaucoup plus longtemps. Aussi, la complexité des fermes de toit ayant plusieurs versants, pignons et lucarnes fait augmenter les coûts de la structure, comparativement à une toiture plate qui comporte souvent peu de formats de fermes et dont l’installation, généralement bien plus simple, requiert moins de contre-plaqués.

Finalement, à moins que la réglementation du secteur où vous comptez construire exige certains types de toits, je vous invite à laisser tomber les vieux préjugés à propos des toitures plates et à choisir selon vos goûts et préférences.

Jeffrey Leguë

Concepteur en architecture

Pour découvrir le plan Ë_159 (image), consultez sa fiche.